Objet de décoration imprimé en 3D

Impression 3D : comment ça marche ?

Vous entendez beaucoup parler de l’impression 3D, mais ne savez toujours pas de quoi s’il s’agit ? Cet article vous apportera toutes les réponses à vos questions !

 

Impression 3D : définition

L’impression 3D – ou impression tridimensionnelle – désigne un ensemble de procédés d’impression qui permet la fabrication d’objets tridimensionnels à l’aide d’une imprimante 3D, d’un fichier CAO (qui va servir de modèle 3D) et de matériaux adaptés (plastique, résine, argile, céramique, métal, cire…), qui vont servir de matières premières pour la fabrication de l’objet.

Le fonctionnement de l’impression 3D repose sur l’application de milliers de couches horizontales de matière imprimées l’une après l’autre, puis découpées et superposées entre elles pour obtenir l’objet final. Le fonctionnement d’une imprimante 3D n’est donc pas si éloignée de celui d’une imprimante traditionnelle à jet d’encre, qui consiste à déposer des couches d’encre sur un support papier.

 

Technicien utilisant une imprimante 3D dans un bureau

 

 

Les domaines d’application de l’impression 3D

L’impression 3D se cantonne principalement, pour le moment, à une utilisation dans les milieux professionnels. La construction, le design, la médecine et l’ingénierie sont les secteurs qui bénéficient le plus des opportunités offertes par ce procédé d’impression. Ainsi, un architecte peut modéliser une maison en 3D et offrir un aperçu plus tangible de la construction à son client. Un industriel peut en avoir besoin pour créer des pièces détachées essentielles au bon fonctionnement d’un dispositif ou produire un prototype à moindre coût. Un médecin peut s’en servir pour façonner une prothèse adaptée spécifiquement au handicap d’un patient. Un sculpteur peut créer un modèle pour l’aider à façonner son œuvre. Un designer peut entièrement concevoir des objets de décoration innovants.

 

Panthère imprimée en 3D

 

Les industries agro-alimentaires se sont également tournées vers l’impression 3D pour façonner des confiseries comestibles en utilisant par exemple du chocolat comme matériau d’impression !

Toutefois, la tendance est à la démocratisation de l’impression 3D et à la commercialisation de modèles d’imprimantes destinés aux particuliers. La première imprimante tridimensionnelle grand public a ainsi été commercialisée en 2012. Aujourd’hui, on peut se procurer une imprimante 3D prête à l’emploi pour moins de 1.000 euros et fabriquer ses propres objets du quotidien : jouets, ustensiles, objets de décoration…

Retrouvez toutes les actualités sur l’impression et la fabrication de documents avec docnGO !

 

Lire notre blog